Bonjour et bienvenue sur mon blog littéraire. Vous y trouverez mes lectures. En espérant que certaines vous donnent envie... N'hésitez pas à laisser un commentaire...
Retrouvez-moi aussi sur Bouquin Mystère mon autre blog.

28 août 2009

Des souris et des hommes de John Steinbeck

George et Lenny se rendent dans un ranch où ils ont trouvé du travail. George, c’est le plus petit des deux et la tête pensante. Lenny, lui, est un géant à la force incommensurable. En soi, ce n’est pas un mauvais bougre seulement un simple d’esprit qui n’a donc pas toujours conscience des actes qu’il commet. Alors, forcément, il attire les ennuis et George et lui sont toujours obligés de fuir. Le rêve de ces deux hommes, c’est de s’offrir une ferme et d’élever des lapins - Lenny adore les lapins -. Mais pour concrétiser leur projet, ils ont besoin d’argent et ce nouvel emploi d’ouvrier agricole est une aubaine. Là-bas, ils vont y faire la connaissance de Candy, un vieil homme à qui il manque un bras et qui est tout juste bon à balayer ; de Crooks, un palefrenier noir qui loge à l’écart de ses compagnons blancs ; de Curley, le fils du patron marié à une jolie femme provocante qui aurait aimé devenir actrice. Et puis un jour… c’est le drame et tout bascule.

Le roman « Des souris et des hommes » se situe juste après la Grande Dépression des années 30. C’est avec des mots tout simples, sans fioriture que Steinbeck évoque cette Amérique rurale pauvre et qu’il nous dresse une galerie de portraits de personnages plus paumés les uns que les autres. C’est vrai qu’ils ont tous l’air pathétique dans leur misérable vie, que j’ai eu envie de m’apitoyer sur leur sort mais quelque part, je me suis senti attendrie, touchée et je me suis mise à rêver avec eux, à espérer jusqu’à cet évènement tragique qui nous ramène cruellement à la réalité et cette fin si bouleversante que je ne pouvais être qu’émue aux larmes. Ce que j’ai aussi particulièrement apprécié dans ce court roman c’est cette façon qu’a l’auteur d’aborder des thèmes comme le racisme, la différence, l’amitié tout en nuances, sous-entendus ou non-dits.

*******

Publié chez Folio (N°37) en 1993
Titre original : Of mice and men
Traduit de l'anglais par M-E Coindreau
Code ISBN : 9782070360376

11 commentaires:

  1. Roman poignant... Une si belle histoire d'amitié!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu ce roman il y'a des années et ça m'avait beaucoup émue...

    RépondreSupprimer
  3. J'adore ce livre que j'ai découvert ado. Il est vraiment génail.

    RépondreSupprimer
  4. Le livre Les raisins de la colère se trouve dans ma Pal depuis au moins deux ans, peut-être que je devrais commencer à découvrir l'univers de Steinbeck par celui-ci qui semble plus court?!! On verra si je le trouve à la bibliothèque...

    RépondreSupprimer
  5. Steinbeck a fait un des plus beaux romans sur l'amitié que j'ai pu lire !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis fan de Steinbeck. Découvert au lycée, j'ai adoré dès les premières lignes. A l'époque, mes camarades de classe ne comprennaient pas mon intérêt pour cet auteur...
    Un beau résumé de la vie américaine.

    RépondreSupprimer
  7. emilie, j'ai trouvé Les raisins de la colère absolument magnifique, tant par l'histoire que par l'écriture : l'alternance et le parallèle entre une vue d'ensemble et un soucis du détail et tout le symbolisme (le rêve américain, les références bibliques)

    RépondreSupprimer
  8. super roman mais je nai pas vraiment aimer la fin ....

    RépondreSupprimer
  9. J'ai beaucoup aimé ce roman par lequel j'ai découvert Steinbeck, c'est un texte puissant qu'il faut absolument lire. En effet ne vous contentez pas de lire des résumés ou des études, comme le dit Cannibale lectrice, le temps que vous passez à chercher des informations... vous auriez déjà fini de le lire! Contrairement à Anonyme j'ai aimé la fin car, pour ma part, c'est le point culminant du roman!

    RépondreSupprimer
  10. CE ROMAN EST UNE MERVEILLE IL EST TRES CAPTIVANT ET LA FIN INNATENDU ET SPECIAL EST QUAND MEME UN DES MOMENTS FORT DE CE ROMAN.

    RépondreSupprimer